Les jeux de rôle en solo

Inspis, théories, conseils ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ragabash
Zelateur
Messages : 56
Inscription : lun. août 04, 2003 2:14 pm
Localisation : Strasbourg (Hell's ass)

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Ragabash » sam. sept. 08, 2018 12:02 pm

Je crois que La Caravelle va le proposer en français ce mois-ci, si mes infos sont justes.
Refuse to go down without a critical hit

demian
Prêtre
Messages : 366
Inscription : ven. juil. 13, 2018 8:03 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par demian » sam. sept. 08, 2018 12:32 pm

@Scratchy , pour Muses & Oracles, je te confirme qu'on peut y jouer n'importe quel genre de scenar. Je m'en suis servi pour du Chtulhu, du Cyber et j'en passe. Là, je m'en sers aussi pour ma campagne de solo de Millevaux que je joue avec Don't Rest your Head. Tu peux vraiment tout faire, sans aucunement te limiter à de l'action ou de l'explo de donjon :)

Avatar de l’utilisateur
Berzerk
Cardinal
Messages : 512
Inscription : mar. sept. 07, 2010 10:50 am
Contact :

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Berzerk » sam. sept. 08, 2018 1:41 pm

@Scratchy , tout à fait d'accord avec @demian  ;)

De plus, dans mon cas, ça m'améliore en maîtrise et en improvisation  :)

@Ragabash Ironsworn arrive dans la caravelle ce mois-ci !

Le programme : https://www.500nuancesdegeek.fr/la-caravelle-2018/  ;)
Le narratif, c'est fantastique ! :D

Mon blog sur le jdr en solo : https://herossolitaire.blogspot.com/

demian
Prêtre
Messages : 366
Inscription : ven. juil. 13, 2018 8:03 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par demian » sam. sept. 08, 2018 3:03 pm

oui, c'est vrai que jouer solo est un bon entrainement au jeu en groupe, qu'on soit MJ ou PJ.

Avatar de l’utilisateur
Zoltan83
Banni
Messages : 1489
Inscription : dim. févr. 28, 2016 8:02 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Zoltan83 » sam. sept. 08, 2018 3:25 pm

Étant membre de la Caravelle, j'attends Ironsworn pour essayer un jeu de rôle solo.

Laurent13
Pratiquant
Messages : 263
Inscription : mer. mars 14, 2018 9:53 am

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Laurent13 » sam. sept. 08, 2018 6:08 pm

Si ce n'est pas le bon endroit, dites moi et je vire !
Je viens de tout imprimer (sauf le bouquin) et de tester Ironsworn. 3h de jeu, aucun plan précis au début à part l'accroche venant d'un hook du livre, je ne sais plus où.
"La femme et la fille de Kodrath le forestier ont été victimes de morts vivants et il vient demander de l'aide à Quinn le chasseur (PJ), car il redoute qu'elles aient été transformées et il veut que quelqu'un aille les achever pour leur épargner ce destin peu enviable".

Plutôt sympa et pas du tout le déroulement auquel je m'attendais. 

J'ai écrit au fur et à mesure, c'est pas de la littérature, juste quelques notes.
 
Kodrath le forestier, un vieil ami vivant à Frostcairn était venu, horrifié et désespéré.
Sa femme et sa fille ont été pris par les morts. Il a pu s'enfuir mais ne peut se résoudre à les laisser ainsi, errer dans un tourment sans fin.C'est moi, Quinn, qu'il est venu chercher. De Mourncrag, me voilà parti à leur recherche, pour mettre fin à leur torture. D'habitude, je chasse plutôt les bêtes sauvages avec Tahir, ma femme, une archère aussi déterminée que douée. Mais les mots de Kodrath m'ont horrifié et je n'ai pu me résoudre à lui faire prendre des risques. [Gather Information raté, oracle : "you are separated from something or someone"]
D'après lui, certains des morts n'ont plus rien d'humain et ressemblent plus à des monstres que des humains morts-vivants.
Il pense qu'ils ont un repaire non loin de leur forêt mais n'a pu m'en dire plus.C'est donc seul que je suis parti.
Le début de mes recherches s'avérait assez facile, je suivais les traces que Kodrath avait laissé lors de sa fuite, passant devant une ferme abandonnée [Undertake a journey, strong hit], descendant jusqu'à la base de notre montagne [Undertake a journey, strong hit], j'ai pu voir qu'il avait traversé Frostriver, la rivière continuellement gelée en surface [Undertake a journey, strong hit].
J'ai dû m'arrêter manger, la route a été longue, jusqu'à ce que je me retrouve au pied d'une falaise [Undertake a journey, weak hit]. J'ai demandé aux corbeaux de me venir en aide et c'est eux qui m'ont guidé vers une faille dans la roche, en hauteur [Ritual Augur, strong hit].
Impossible que les morts ne sortent d'un quelconque abri souterrain par là, mais étaient-ils là dedans et avais-je une opportunité de pénétrer dans leur abri par un porte dérobée ? L'escalade n'était pas mon fort... mais jamais je ne me suis senti aussi habile {Face Danger, Utilisation du momentum pour strong hit]. Peut-être parce que je pensais aux larmes de Kodrath, lui qui était un fier gaillard que je n'avais jamais vu que rire. Peut-être parce que je ne voulais pas me blesser ici et que Tahir parte à ma recherche dans un endroit si dangereux...Il faisait sombre à l'intérieur, et je décidai d'avancer le plus discrètement possible, jusqu'à ce que la terreur me paralysa sur place.
Un corps desséché, à moitié gelé et squelettique se tenait debout, me tournant le dos. [Endure Stress, weak hit]
Après avoir retrouvé mes esprits, je décida de m'approcher discrètement, l'épée au poing, pour être le plus près possible avant de l'attaquer [Secure an advantage, strong hit][Enter the fray, weak hit, initiative], et c'est avec toute ma force et ma rage que je frappais en souhaitant annihiler cette abomination. Qui était-il avant, peu importe, maintenant, c'était un monstre et mon épee le brisa presque en deux [Strike, weak hit], avant que ma surprise de le voir se retourner pour contre attaquer alors qu'il avait un bras quasiment sectionné au dessus de l'épaule lui laissa l'opportunité de m'attaquer à son tour.[Clash, weak hit, double chiffre sur les challenge dice : Oracle : A person or community you care is exposed to danger] C'est alors qu'une vision me troubla l'esprit : une nuée de corbeaux s'envolant, mon village à feu et à sang, des morts errant entre nos maisons, ma femme acculée dans un coin, désarmée, encerclée...
Il me griffa à la gorge avec une telle férocité que j'ai cru que j'allais perdre connaissance et mourir dans une mare de sang, rongé par un cadavre dont le flanc et le bras droit pendait sans que cela ne le perturbe.
Mais dans la foulée de son attaque, j'enfoncai mon épée dans son crane et c'est lui qui tomba, dans mon sang.[Fin des effets du clash, il a pris les dégats, j'ai pay the price, blessure aussi]
J'enroulait un foulard entre mon épaule et mon cou, par dessous mon bras, là où la créature m'avait griffée et y glissa quelques herbes curatives que m'avait donné Tahir. Ces soins rapides me redonnèrent la force de continuer. [Heal, strong hit] Cette grotte était sombre et je n'avais aucun moyen de m'éclairer. Je m'étais habitué à cette pénombre mais c'est à tatons que j'avancais...
Il me fallait trouver des indices sur la présence ou non de la famille de Kodrath ici... [Gather information, strong hit, oracle : tables action et theme : "find", "shelter"). Après m'être glissé dans un passage étroit et hors de la gallerie principale, je découvris un petit abri ! Le gilet d'une femme étalé sur le sol comme un couchage de fortune, et des os de rat, visiblement rongés... Serait-il possible qu'un humain vive là, caché, parmis ces créatures des enfers ??
[J'avais décidé de me cacher en attendant que l'habitant de cet endroit arrive... Face danger (shadow) : fail]J'entendis du bruit et décida de me cacher... mais c'était peine perdue, je vis une ombre fuir après m'avoir repéré [Gather information, strong hit, table theme : "innocence"]. Une petite silhouette... J'essayai de l'appeler de ma voix la plus rassurante mais...elle se mit à crier.
"Maman !".
J'entendis un grognement. La petite que je poursuivais se réfugia derriere une autre ombre.
Mais celle-là n'était pas humaine. [Enter the fray : stong hit][Strike : weak hit]
La morte se précipita sur moi. Je pus frapper le premier, mon épée se planta dans son ventre pendant qu'elle me griffa le torse[Clash :  weak hit] , grièvement blessé, je pus sortir mon épée [strike : strong hit] et lui empaler la tête du menton jusqu'au sommet du crane avant de la voir s'effondrer.. En la voyant s'écrouler devant moi, son visage à quelques centimetres du mien alors que je retirai mon épée de son crane, j'ai pu la reconnaitre... La femme de Kodrath.
La petite fille était accroupie, recroquevillée, en état de choc. C'est là que je comprit la situation. Malgré sa non-vie, la femme de Kodrath avait gardé assez de force dans son esprit pour ne pas oublier sa fille.[Ritual : Augur, strong hit, oracle -> table theme : "love"]  J'eus une vision, une nuée de corbeaux, la petite fille au sol, inconsciente, dans la nature, la mère encerclée de morts qui s'effondre sous le nombre, la mère morte qui porte sa fille dans ses bras, qui la cache ici, qui lutte pour ne pas oublier. L'amour d'une mère serait-il plus fort que la mort ?
Je n'ai jamais été tendre et je n'ai jamais voulu d'enfant, source de nombreuses disputes avec Tahir.
Je venais de tuer celle qui était encore pour elle sa mère. (justification pour compel avec shadow et non hearth)
Il valait mieux lui mentir et lui raconter n'importe quoi, je n'aurai pas su quoi faire de mieux de toute façons.
"Petite, je suis Quinn, l'ami de ton père, tu te souviens ? Ce monstre a pris l'apparence de ta mère pour te tromper, tes parents vont bien, ils sont chez moi, ta mère est juste blessée, c'est ce monstre qui a pris son apparence pour te voler à elle qui l'a attaquée...".[Compel (shadow), strong hit]
La petite fille leva la tête, je pense qu'elle m'a cru. Je me suis assis à côté d'elle, pour reprendre mon soufle et une gorgée d'un remontant... [Heal : weak hit]
Quand tout à coup nous entendirent tous les deux du mouvement. Le bruit du combat n'avait pas pu passer inaperçu.
J'essaya de me cacher dans l'ombre pour prendre par surprise la créature qui allait arriver.[secure an advantage : strong hit]
J'étais prêt.
Quelle ne fut pas ma surprise en voyant débarquer cette monstruosité. Un corps humain décharné, déformé et gonflé par endroits, des tentacules à la place de la tête. [enter the fray : strong hit]
Il ne me remarqua pas et alors qu'il se penchait sur la petite fille, je mis toute ma rage dans ces attaques et avant même qu'il ne puisse réagir, il s'écroula au sol après mes trois coups d'épée dans le dos [3 strikes strong hit, avec compel et activation du talent swordmaster], l'ayant tranché de haut en bas, puis de bas en haut, et encore de haut en bas.La petite fille était terrorisée, je décida de ne pas poursuivre plus loin, nous allions fuir par là où j'étais entré.
Je me suis blessé en redescendant, mais heureusement la petite fille n'avait rien. [face danger : weak hit]
Il nous restait à espérer que le chemin du retour se fasse sans encombres. Evidemment, avec un enfant ce fut plus long, et toutes mes rations y passèrent... Mais aucun danger à l'horizon. [assez de untertake a journey dont un weak hit puis reach your destination][Oracle... rappellons nous de l'oracle "community exposed to danger" précédent et voyons... "something of value is lost or destroyed"]
Le village était proche. Des colonnes de fumée...
Je me mis à courir, abandonnant la petite fille derrière moi qui avait du mal à me suivre.
Des feux étaient en train de s'éteindre. Des morts partout, certains au sols et inanimés, d'autres, des étrangers, bien debout. L'épée à la main je me précipitai jusqu'à chez moi, en décapitant certains au passage, en évitant d'autres.
Tahir était là, à genoux, devant le corps de Kodrath. Elle le dévorait.
C'est les yeux plein de larmes que je la décapita.
"Je jure devant tous les dieux que je détruirai la source de ce mal, je ramènerai la mort à la mort, même si pour cela je dois traquer le diable lui-même, dans l'autre monde. Je le jure sur le fer !".
Dernière modification par Laurent13 le dim. sept. 09, 2018 1:18 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
J.O.
Evêque
Messages : 440
Inscription : sam. août 19, 2006 3:39 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par J.O. » sam. sept. 08, 2018 6:59 pm

Laurent13 a écrit :
sam. sept. 08, 2018 6:08 pm
Si ce n'est pas le bon endroit, dites moi et je vire !
Superbe histoire !

Si l'idée te dit de continuer, tu peux ouvrir un CR dans la section Retour jdr !
Membre (anonyme) de l'ABA... ...et co-fondateur, aussi.

Barrowmaze - Labyrinth Lord CR sponsorisé par l'Amicale des Amateurs d'Amphores Authentiques

Avatar de l’utilisateur
Kaefer
Zelateur
Messages : 48
Inscription : ven. févr. 24, 2017 11:19 pm
Localisation : Colmar

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Kaefer » sam. sept. 08, 2018 8:11 pm

Juste un petit message pour vous remercier de partager tout cela, vos retours comme votre enthousiasme.
Grâce à ce fil, j'ai fait l'acquisition de M&O en me disant "on ne sait jamais, ça m'aidera à mettre de la couleur dans mes scénarios ou à débloquer mes envies créatrices". Et juste en essayant hier soir, j'ai écrit deux trames de scénarios, je n'en reviens pas !
Quand je vois vos CR, c'est étonnement original mais cela reste toujours cohérent. C'est très agréable de lire tout cela !

demian
Prêtre
Messages : 366
Inscription : ven. juil. 13, 2018 8:03 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par demian » dim. sept. 09, 2018 7:27 am

Mais oui, c'est ça qui est bluffant dans le jdr en solo, et notamment avec Muses & Oracles, c'est que partant de rien ou pas grand chose et en piochant des éléments au hasard, il y a un vrai dessein, une vraie cohérence qui émerge 0_0 Et ça fonctionne aussi en groupe, en se servant des cartes par exemple comme MJ. Après, c'est aussi une question de bon sens et de respect de la cohérence (justement) du scenario et de l'univers dans lequel on joue. Des fois, je me dis que si je devais faire mon propre jdr, ce serait les seules règles :1- dire "oui, mais" à toutes propositions en sachant que 2-cela doit rester cohérent par rapport au scenar et à l'univers. Faudrait que j'essaye un de ces jours...

Avatar de l’utilisateur
Boz
Evêque
Messages : 475
Inscription : mar. juil. 12, 2016 12:29 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Boz » dim. sept. 09, 2018 9:12 am

Laurent13 a écrit :
sam. sept. 08, 2018 6:08 pm
Si ce n'est pas le bon endroit, dites moi et je vire !
Je viens de tout imprimer (sauf le bouquin) et de tester Ironsworn. 3h de jeu, aucun plan précis au début à part l'accroche venant d'un hook du livre, je ne sais plus où.
"La femme et la fille de Kodrath le forestier ont été victimes de morts vivants et il vient demander de l'aide à Quinn le chasseur (PJ), car il redoute qu'elles aient été transformées et il veut que quelqu'un aille les achever pour leur épargner ce destin peu enviable".

Plutôt sympa et pas du tout le déroulement auquel je m'attendais. 

J'ai écrit au fur et à mesure, c'est pas de la littérature, juste quelques notes.
 
Kodrath le forestier, un vieil ami vivant à Frostcairn était venu, horrifié et désespéré.
Sa femme et sa fille ont été pris par les morts. Il a pu s'enfuir mais ne peut se résoudre à les laisser ainsi, errer dans un tourment sans fin.C'est moi, Quinn, qu'il est venu chercher. De Mourncrag, me voilà parti à leur recherche, pour mettre fin à leur torture. D'habitude, je chasse plutôt les bêtes sauvages avec Tahir, ma femme, une archère aussi déterminée que douée. Mais les mots de Kodrath m'ont horrifié et je n'ai pu me résoudre à lui faire prendre des risques.
D'après lui, certains des morts n'ont plus rien d'humain et ressemblent plus à des monstres que des humains morts-vivants.
Il pense qu'ils ont un repaire non loin de leur forêt mais n'a pu m'en dire plus.C'est donc seul que je suis parti.
Le début de mes recherches s'avérait assez facile, je suivais les traces que Kodrath avait laissé lors de sa fuite, passant devant une ferme abandonnée, descendant jusqu'à la base de notre montagne, j'ai pu voir qu'il avait traversé Frostriver, la rivière continuellement gelée en surface.
J'ai dû m'arrêter manger, la route a été longue, jusqu'à ce que je me retrouve au pied d'une falaise.J'ai demandé aux corbeaux de me venir en aide et c'est eux qui m'ont guidé vers une faille dans la roche, en hauteur.
Impossible que les morts ne sortent d'un quelconque abri souterrain par là, mais étaient-ils là dedans et avais-je une opportunité de pénétrer dans leur abri par un porte dérobée ?L'escalade n'était pas mon fort... mais jamais je ne me suis senti aussi habile. Peut-être parce que je pensais aux larmes de Kodrath, lui qui était un fier gaillard que je n'avais jamais vu que rire. Peut-être parce que je ne voulais pas me blesser ici et que Tahir parte à ma recherche dans un endroit si dangereux...Il faisait sombre à l'intérieur, et je décidai d'avancer le plus discrètement possible, jusqu'à ce que la terreur me paralysa sur place.
Un corps desséché, à moitié gelé et squelettique se tenait debout, me tournant le dos.
Après avoir retrouvé mes esprits, je décida de m'approcher discrètement, l'épée au poing, pour être le plus près possible avant de l'attaquer, et c'est avec toute ma force et ma rage que je frappais en souhaitant annihiler cette abomination. Qui était-il avant, peu importe, maintenant, c'était un monstre et mon épee le brisa presque en deux, avant que ma surprise de le voir se retourner pour contre attaquer alors qu'il avait un bras quasiment sectionné au dessus de l'épaule lui laissa l'opportunité de m'attaquer à son tour. C'est alors qu'une vision me troubla l'esprit : une nuée de corbeaux s'envolant, mon village à feu et à sang, des morts errant entre nos maisons, ma femme acculée dans un coin, désarmée, encerclée...
Il me griffa à la gorge avec une telle férocité que j'ai cru que j'allais perdre connaissance et mourir dans une mare de sang, rongé par un cadavre dont le flanc et le bras droit pendait sans que cela ne le perturbe.
Mais dans la foulée de son attaque, j'enfoncai mon épée dans son crane et c'est lui qui tomba, dans mon sang.
J'enroulait un foulard entre mon épaule et mon cou, par dessous mon bras, là où la créature m'avait griffée et y glissa quelques herbes curatives que m'avait donné Tahir. Ces soins rapides me redonnèrent la force de continuer.Cette grotte était sombre et je n'avais aucun moyen de m'éclairer. Je m'étais habitué à cette pénombre mais c'est à tatons que j'avancais...
Il me fallait trouver des indices sur la présence ou non de la famille de Kodrath ici... Après m'être glissé dans un passage étroit et hors de la gallerie principale, je découvris un petit abri ! Le gilet d'une femme étalé sur le sol comme un couchage de fortune, et des os de rat, visiblement rongés... Serait-il possible qu'un humain vive là, caché, parmis ces créatures des enfers ??
J'entendis du bruit et décida de me cacher... mais c'était peine perdue, je vis une ombre fuir après m'avoir repéré. Une petite silhouette... J'essayai de l'appeler de ma voix la plus rassurante mais...elle se mit à crier.
"Maman !".
J'entendis un grognement. La petite que je poursuivais se réfugia derriere une autre ombre.
Mais celle-là n'était pas humaine.
La morte se précipita sur moi. Je pus frapper le premier, mon épée se planta dans son ventre pendant qu'elle me griffa le torse, grièvement blessé, je pus sortir mon épée et lui empaler la tête du menton jusqu'au sommet du crane avant de la voir s'effondrer.. En la voyant s'écrouler devant moi, son visage à quelques centimetres du mien alors que je retirai mon épée de son crane, j'ai pu la reconnaitre... La femme de Kodrath.
La petite fille était accroupie, recroquevillée, en état de choc. C'est là que je comprit la situation. Malgré sa non-vie, la femme de Kodrath avait gardé assez de force dans son esprit pour ne pas oublier sa fille. J'eus une vision, une nuée de corbeaux, la petite fille au sol, inconsciente, dans la nature, la mère encerclée de morts qui s'effondre sous le nombre, la mère morte qui porte sa fille dans ses bras, qui la cache ici, qui lutte pour ne pas oublier. L'amour d'une mère serait-il plus fort que la mort ?
Je n'ai jamais été tendre et je n'ai jamais voulu d'enfant, source de nombreuses disputes avec Tahir.
Je venais de tuer celle qui était encore pour elle sa mère.
Il valait mieux lui mentir et lui raconter n'importe quoi, je n'aurai pas su quoi faire de mieux de toute façons.
"Petite, je suis Quinn, l'ami de ton père, tu te souviens ? Ce monstre a pris l'apparence de ta mère pour te tromper, tes parents vont bien, ils sont chez moi, ta mère est juste blessée, c'est ce monstre qui a pris son apparence pour te voler à elle qui l'a attaquée...".
La petite fille leva la tête, je pense qu'elle m'a cru. Je me suis assis à côté d'elle, pour reprendre mon soufle et une gorgée d'un remontant...
Quand tout à coup nous entendirent tous les deux du mouvement. Le bruit du combat n'avait pas pu passer inaperçu.
J'essaya de me cacher dans l'ombre pour prendre par surprise la créature qui allait arriver.
J'étais prêt.
Quelle ne fut pas ma surprise en voyant débarquer cette monstruosité. Un corps humain décharné, déformé et gonflé par endroits, des tentacules à la place de la tête.
Il ne me remarqua pas et alors qu'il se penchait sur la petite fille, je mis toute ma rage dans ces attaques et avant même qu'il ne puisse réagir, il s'écroula au sol après mes trois coups d'épée dans le dos, l'ayant tranché de haut en bas, puis de bas en haut, et encore de haut en bas.La petite fille était terrorisée, je décida de ne pas poursuivre plus loin, nous allions fuir par là où j'étais entré.
Je me suis blessé en redescendant, mais heureusement la petite fille n'avait rien.
Il nous restait à espérer que le chemin du retour se fasse sans encombres. Evidemment, avec un enfant ce fut plus long, et toutes mes rations y passèrent... Mais aucun danger à l'horizon.
Le village était proche. Des colonnes de fumée...
Je me mis à courir, abandonnant la petite fille derrière moi qui avait du mal à me suivre.
Des feux étaient en train de s'éteindre. Des morts partout, certains au sols et inanimés, d'autres, des étrangers, bien debout. L'épée à la main je me précipitai jusqu'à chez moi, en décapitant certains au passage, en évitant d'autres.
Tahir était là, à genoux, devant le corps de Kodrath. Elle le dévorait.
C'est les yeux plein de larmes que je la décapita.
"Je jure devant tous les dieux que je détruirai la source de ce mal, je ramènerai la mort à la mort, même si pour cela je dois traquer le diable lui-même, dans l'autre monde. Je le jure sur le fer !".
 

Très sympa.

Ce serait intéressant aussi de voir ce qui tient des rebondissement de jeu (échecs et réussites des Moves), des Oracles, de tes choix et/ou de ton inspiration du moment. Ce qui se passe "derrière le paravent", quoi.

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Messie
Messages : 1034
Inscription : mar. oct. 28, 2014 9:38 am
Localisation : Capitale de la gastronomie

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Scratchy » dim. sept. 09, 2018 11:57 am

Meci à tous les gens qui ont répondu à ma question. J'ai plu qu'à passer commande, si je comprends bien ;).
C’est Casus, hein... Si on ne faisait pas des déclarations d'autant plus péremptoires et pédantes qu'on n'y connaît rien, le forum perdrait son identité. (Aran MacFiona)

demian
Prêtre
Messages : 366
Inscription : ven. juil. 13, 2018 8:03 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par demian » dim. sept. 09, 2018 12:26 pm

@Boz j'ai ptete une réponse à ta question. j'ai un PDF avec le 1er chapitre de mon solo en cours. et là, justement, j'essaye d'y détailler le plus clairement possible ce qui relève de la mécanique de jeu.
y a moyen de joindre un fichier PDF ici?

Avatar de l’utilisateur
Saladdin
Dieu des braquages chronométrés
Messages : 3449
Inscription : dim. août 03, 2003 7:47 pm
Contact :

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Saladdin » dim. sept. 09, 2018 12:30 pm

demian a écrit :
dim. sept. 09, 2018 12:26 pm
y a moyen de joindre un fichier PDF ici?

Non, mais avec ton lecteur de PDF, essaie de faire "enregistrer sous...", pour l'enregistrer sous forme d'image au format .jpg...

demian
Prêtre
Messages : 366
Inscription : ven. juil. 13, 2018 8:03 pm

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par demian » dim. sept. 09, 2018 12:50 pm

nan, ça veut pas. j'ai pas l'option. mais bon, si ça intéresse des gens, je vous l'envois en pièce jointe via FB par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Berzerk
Cardinal
Messages : 512
Inscription : mar. sept. 07, 2010 10:50 am
Contact :

Re: Les jeux de rôle en solo

Message par Berzerk » dim. sept. 09, 2018 1:07 pm

Super cr @Laurent13 :yes:

Hâte de voir la suite ! ;)    (et comme je regarde Walking Dead en ce moment, je suis dans le ton ! :P )

 
Le narratif, c'est fantastique ! :D

Mon blog sur le jdr en solo : https://herossolitaire.blogspot.com/

Répondre