Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Pour discuter sereinement de l'actualité
Nino Blütentasche
Evêque
Messages : 484
Inscription : dim. janv. 09, 2022 5:48 pm

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Nino Blütentasche »

Ce serait alors faire peu de cas de l'esprit critique et de l'intelligence humaine des membres de ce forum.
La phrase de Elon Musk interroge et est symptomatique du combat qui s'envenime aux Etats-Unis... Netflix est du soft power, et la lutte entre les deux camps aurait dû rester dans cette sphère, mais elle déborde maintenant sur le hard power, ce qui est bien plus préoccupant.
Et ce qui se passe là bas n'est pas sans contagion possible pour d'autres pays comme le nôtre. Saurons-nous nous concentrer sur le soft power ?
Les dernières élections ne semblent pas aller dans ce sens...

Pour ma part, j'apprécie ce terme de woke dans son sens premier, celui d'éveillés, celui de personnes qui veulent une société égalitaire à l'image de toutes ses composantes.
Leur combat est légitime et il serait inconcevable d'y être opposé.
Là toutefois où je m'interroge est sur les moyens employés pour y parvenir, et là je n'ai de réponse, vont-ils trop loin et trop vite ? Trop loin dans le sens d'une surreprésentation d'où le rapport avec Netflix, et trop vite dans la mesure où les évolutions sociétales pérennes s'inscrivent sur le temps long.
Dernière modification par Nino Blütentasche le sam. juin 25, 2022 12:07 pm, modifié 1 fois.
" Trop souvent, l'égo des gens s'exprimant, est inversement proportionnel à leur capacité de raisonnement. "
Avatar de l’utilisateur
Morningkill
Messie
Messages : 1043
Inscription : mar. août 03, 2004 2:09 pm
Localisation : Pessac / Bordeaux

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Morningkill »

Tybalt (le retour) a écrit : sam. juin 25, 2022 9:58 am
Macbesse a écrit : lun. juin 20, 2022 10:27 pm En matière de romance entre deux jeunes hommes, il existe sûrement mieux, mais le fait est que je n'avais jamais vu ça et que je serais curieux qu'on m'explique quelle série j'aurais pu regarder quand j'étais ado dans les années 1990 pour avoir l'équivalent en matière d'évocation de l'homosexualité, de la bisexualité, de la notion de consentement et de la lutte contre le harcèlement scolaire, le tout avec une ambiance résolument optimiste qui donne confiance en soi et une bonne dose d'humour. Franchement, j'aurais adoré voir une série comme ça à l'époque, j'aurais appris plein de choses et sûrement gagné pas mal de temps dans mon éducation et mes propres questionnements.

Alors, HArtley coeur a vif a du abordé le sujet, non ? Enfin, autant que l'époque le (et se ) permettait.


(du coup , en cherchant si Hzelene et le s garcons avaient parlés du sujet, je découvre qu'ils ont fait couchés ensemble Nicolas et José ! (en 2015 dans les mystere de l'amour)) https://www.francetvinfo.fr/culture/tv/ ... 48402.html )

Bon, je trolle un peu, c'est clair que ca n'a rien a voir avec le sujet central d"une serie.

Sinon, si tu veux de la fantasy faite en france, regarde Arcane...

 
Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Banni
Messages : 1385
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : DTC, évidemment !

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Vociférator »

Tybalt (le retour) a écrit : sam. juin 25, 2022 9:58 am je serais curieux qu'on m'explique quelle série j'aurais pu regarder quand j'étais ado dans les années 1990 pour avoir l'équivalent en matière d'évocation de l'homosexualité, de la bisexualité, de la notion de consentement et de la lutte contre le harcèlement scolaire, le tout avec une ambiance résolument optimiste qui donne confiance en soi et une bonne dose d'humour. Franchement, j'aurais adoré voir une série comme ça à l'époque, j'aurais appris plein de choses et sûrement gagné pas mal de temps dans mon éducation et mes propres questionnements.

Je pourrai citer de mon côté Les Années Collège et la Degrassy High School qui abordait de façon très directe la sexualité (notamment l'avortement) ou le harcèlement si je me rappelle.

A un moment, il faut arrêter de voir les décennies précédentes de façon purement monolithique, superficielle ou réactionnaire : les combats contre les discriminations ont été de toutes les époques.
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4879
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Rosco »

Hartley, n avait pas vraiment une thématique positive,
Mais abordeait des sujets tels que l'avortement, le viol, la drogue, les ly éennes enceintes etc.
Starky et hutch abordaient les violences sexuelles l 'inceste etc.
Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 10702
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Islayre d'Argolh »

Tybalt (le retour) a écrit : sam. juin 25, 2022 9:58 amEn matière de romance entre deux jeunes hommes, il existe sûrement mieux, mais le fait est que je n'avais jamais vu ça et que je serais curieux qu'on m'explique quelle série j'aurais pu regarder quand j'étais ado dans les années 1990 pour avoir l'équivalent en matière d'évocation de l'homosexualité, de la bisexualité, de la notion de consentement et de la lutte contre le harcèlement scolaire, le tout avec une ambiance résolument optimiste qui donne confiance en soi et une bonne dose d'humour.

Buffy (1997-2003 aux US) ?
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players


Coureurs d'Orages chez Philibert
la Cité sans Nom, CdO et autres bêtises au d20
Squatte la chaine des Vieux Geeks ainsi que JdR Passion
Avatar de l’utilisateur
Morningkill
Messie
Messages : 1043
Inscription : mar. août 03, 2004 2:09 pm
Localisation : Pessac / Bordeaux

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Morningkill »

Rosco a écrit : sam. juin 25, 2022 1:40 pm Hartley, n avait pas vraiment une thématique positive,
Mais abordeait des sujets tels que l'avortement, le viol, la drogue, les ly éennes enceintes etc.
Alors, de mémoire subjective, c'était assez sombre (bcp plus que Sex Education par exemple - déjà, j'ai l'impression qu'il y pleuvait plus, alors que dans S.E. tu demande si c'est en angleterre ou en Espagne, tellement il fait toujours soleil), mais le traitement des cas individuels étaient je crois et de mémoire "bienveillants"

Je veux dire, c'etait pas de la propagande antiavortement pronant l'abstinence, et le cis-sexe uniquement.

Mais pour revenir quand même à l'idée de Tybalt, c'etait pas l'argument de la série (de faire une romance gay, par exemple), je comprend ce qu'il veut dire.
Avatar de l’utilisateur
WolfRider
Pape
Messages : 665
Inscription : jeu. sept. 10, 2020 5:22 pm

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par WolfRider »

Morningkill a écrit : sam. juin 25, 2022 3:01 pm Alors, de mémoire subjective, c'était assez sombre (bcp plus que Sex Education par exemple - déjà, j'ai l'impression qu'il y pleuvait plus, alors que dans S.E. tu demande si c'est en angleterre ou en Espagne, tellement il fait toujours soleil),

SE c'est la série Hartley ? Parce qu'elle n'est ni espagnole, ni anglaise, mais australienne situé à Sidney. Ce qui explique le soleil.
Avatar de l’utilisateur
Morningkill
Messie
Messages : 1043
Inscription : mar. août 03, 2004 2:09 pm
Localisation : Pessac / Bordeaux

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Morningkill »

Non, j'ai eu la fleme de reecrire "Sex Education" qui se passe bien en angleterre.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 6994
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Tybalt (le retour) »

Nino Blütentasche a écrit : sam. juin 25, 2022 11:40 am Ce serait alors faire peu de cas de l'esprit critique et de l'intelligence humaine des membres de ce forum.

Lesquels ne peuvent pas s'exercer dans une ignorance totale du contexte, je le répète.

Nino Blütentasche a écrit : sam. juin 25, 2022 11:40 amPour ma part, j'apprécie ce terme de woke dans son sens premier, celui d'éveillés, celui de personnes qui veulent une société égalitaire à l'image de toutes ses composantes.
Leur combat est légitime et il serait inconcevable d'y être opposé.

Tu ne comprends pas. Tu aimes bien les "woke" ? Tu penses rendre service aux idées d'égalité, de fraternité, etc. en disant ça ? Mais est-ce que, aux Etats-Unis et en France, ceux que tu penses pouvoir appeler des "woke" aiment bien ce mot ?
Lisons un site d'actualité LGBT+ francophone, Komitid.
De la fausse « théorie du genre » au fumeux « wokisme », la même détestation des minorités

Aujourd’hui, dans la guerre des mots, les conservateurs de tout poil ont trouvé avec « wokisme » et « cancel culture » deux nouvelles expressions pour afficher leur détestation des minorités agissantes. Soulignons qu’aux États-Unis, ces mots ne sont plus du tout utilisés… si ce n’est par l’extrême droite et les pro-Trump.

Il est donc tout à fait effrayant de voir que le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer apporte du crédit à ces attaques. Il vient en effet de créer, mi-octobre, le think-tank « Laboratoire de la République », pour lutter contre le « wokisme », avant, dixit le Ministre, « qu’il n’ait envahi tous les secteurs de la société. ». Bigre !

On aurait aimé que Jean-Michel Blanquer, qui s’était très mollement exprimé après le suicide de Dinah, ado harcelée à l’école suite à son coming out lesbien, consacre son temps à des problèmes autrement plus concrets et en particulier le harcèlement ou les actes LGBTphobes à l’école.

Tu comprends mieux ? Utiliser ce mot de "woke", que ce soit aux Etats-Unis ou en France, c'est reprendre un mot avancé par l'extrême-droite trumpiste. C'est exactement la même tentative de panique morale que ce qui s'est fait autour de la supposée "théorie du genre" au temps du vote pour la loi sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. Les réacs choisissent délibérément un mot qui ne désigne rien de précis et s'ingénient à le diffuser partout, en jouant sur l'ignorance des gens, pour leur faire peur et pour tenter de discréditer des idées progressistes. Dès lors qu'on utilise le mot, la discussion ne peut pas aboutir à quoi que ce soit de raisonnable.
C'est comme vouloir discuter sur les dinosaures de manière scientifique en utilisant uniquement le mot "dragon" : c'est impossible, parce que le mot n'a jamais eu de signification scientifique rigoureuse. Ou comme vouloir discuter de manière apaisée au sujet des orques en utilisant le mot "sales peaux vertes" : c'est impossible parce que le mot est d'emblée orienté politiquement et connoté comme une insulte.
C'est une tactique de communication dont la recette commence à être bien connue.

Les mots sont importants. Tu ne peux pas prétendre avoir une discussion progressiste, ou même un minimum objective, si tu la lances en reprenant d'emblée les mots utilisés par l'extrême-droite et les réactionnaires. Il faut, au minimum, remettre ces choix de mots en contexte et les questionner.

Je peux aussi te renvoyer à cet article sur France Info qui fournit une très bonne analyse de fond de ce concept.

Nino Blütentasche a écrit : sam. juin 25, 2022 11:40 amLa phrase de Elon Musk interroge et est symptomatique du combat qui s'envenime aux Etats-Unis... Netflix est du soft power, et la lutte entre les deux camps aurait dû rester dans cette sphère, mais elle déborde maintenant sur le hard power, ce qui est bien plus préoccupant.
Et ce qui se passe là bas n'est pas sans contagion possible pour d'autres pays comme le nôtre. Saurons-nous nous concentrer sur le soft power ?
Les dernières élections ne semblent pas aller dans ce sens...

Pourquoi reprends-tu ce vocabulaire médical au sujet d'une discussion politique ?

Pourquoi n'y aurait-il que deux camps ?

Pourquoi devrions-nous choisir, nous téléspectateurs français, entre deux supposés camps d'un débat situé aux Etats-Unis et dont aucun des termes, j'insiste, aucun des termes, n'est défini de la même manière là-bas que chez nous, qu'il s'agisse du supposé "woke", ou de la notion de race, ou de la notion d'inclusivité, ou de la notion de progressisme, ou même de la conception de ce que doit être une fiction ?

En parler, pourquoi pas, mais avec justement un minimum d'esprit critique. L'esprit critique, ce n'est pas importer moutonnement des débats politique d'outre-Atlantique à coups de "moi je fais +1 pour le monsieur/la dame". J'insiste lourdement : les mots sont importants.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Tgx
Evêque
Messages : 473
Inscription : mer. janv. 02, 2013 1:40 pm
Localisation : Badlands (Ivry sur Seine)

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Tgx »

Soit, n'employons donc pas les terme de woke et de cancel culture.

Du coup, je suis preneur d'un terme plus spécifique et non connoté pour désigner les gens qui, pour prendre un exemple, estiment que Tolkien "need to be fixed" et que Rings of Power doit représenter la société actuelle. Et qui traitent de raciste/homophobe/whatever toute personne émettant la moindre critique à l'égard de la campagne de promo actuelle (sachant que le problème des elfes/nains/hobbits noirs ne représente qu'une partie minime du problème et clairement quelque chose qu'on peut ignorer).
 
« On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment. » (Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz)
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8512
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Qui Revient de Loin »

Dur, au matin, de réagir.

Première remarque, il n'y a pas des gens qui veulent que le monde du milieu reflète la société actuelle (enfin si, il doit en exister), il y a un mouvement qui, après s'être interrogé sur la façon dont les biais occidentaux ont amené à représenter des fictions ou de l'Histoire sous des formes ou non respectueuse ou non réaliste en exprimant ces biais (le héros blanc hétéro cisgenre dans des sociétés "exotiques", Cléopâtre blanche -la seule qui me vienne à l'esprit et me paraissent désirable tellement je suis bien influencé-, les sentaïs qui s'appellent Rémi et Nathalie), a décidé d'utiliser les mêmes mécanismes pour "normaliser" une vision plus inclusive en introduisant des racisés dans la cour britannique ou dans Asgard, des femmes dans les costumes de super-héros, etc.

De la même façon, pour ouvrir les yeux des gens, ils appellent un chat, un chat en révélant l'impact des biais dans la fiction, par exemple la vision raciale, parfois inconsciente, de créatures (orcs), la vision sexiste du moyen-âge, la vision validiste des thrillers, etc.

Comment appeler ces gens ? Des citoyens ? Des scénaristes ? des metteurs en scène ? Des militants ?
Et comment appeler ceux qui perpétuent ces biais sans en avoir conscience ou en refusant de s'interroger sur leur existence ? Des gens ? Des citoyens ? Des scénaristes ? des metteurs en scène ?
Et comment appeler ceux qui s'y opposent ? des gens ? Des citoyens ? des militants ? Des scénaristes ? des metteurs en scène ?
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Nino Blütentasche
Evêque
Messages : 484
Inscription : dim. janv. 09, 2022 5:48 pm

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Nino Blütentasche »

Je n'ai qu'une réponse à cela, on n'accepte pas la confiscation des mots, c'est faire preuve de soumission.
Si woke est aujourd'hui péjoratif aux USA, et je le sais bien, je l'utilise tout de même dans un sens mélioratif, n'en déplaisent aux extrêmes et aux imbéciles (je ne vise personne en particulier), on est en France, et on est libre.
" Trop souvent, l'égo des gens s'exprimant, est inversement proportionnel à leur capacité de raisonnement. "
Avatar de l’utilisateur
Tgx
Evêque
Messages : 473
Inscription : mer. janv. 02, 2013 1:40 pm
Localisation : Badlands (Ivry sur Seine)

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Tgx »

@Qui Revient de Loin

Bon, mon disclaimer n'était probablement pas assez clair, je vais tenter de le reformuler.
Je ne vais pas faire la longue liste de ce qui ne va pas au vu de la campagne de promo parce que ça n'intéresse probablement personne mais pour ne citer que quelques exemples :
- ça m'ennuie qu'il y ait une time compression réduisant à une période "humaine" ce qui devrait tenir sur près de 3000 ans car ça enlève tout l'intérêt de la corruption progressive des numénoréens et ça rend la manipulation des elfes d'Eregion anecdotique.
- ça m'ennuie que Galadriel ait un frère (elfe) qui dirige une armée d'orcs au service de Sauron, parce qu'il n y a aucun précédent d'un elfe joignant les forces de Sauron chez Tolkien et que le personnage n'existe pas, étant une création d'Amazon.
- ça m'ennuie qu'Elendil ait une fille (création d'Amazon) qui s'éprend du fils d'Ar-Pharazon (création d'Amazon) laissant entrevoir des relents de Roméo et Juilette
- ça m'ennuie que les harfoots, présentés à tort comme des proto-hobbits, apparaissent au second âge et soient des nomades qui suivent les ... cultures ("moving with the weather and the fertility of the crops" ce qui n'a aucun sens, des nomades suivent le gibier, ou alors ce sont des pilleurs), qui se déplacent avec des gros chariots (le truc qui ne peut donc absolument pas se déplacer ailleurs que sur une route) mais qui sont pourtant capables de se cacher des humains. Accessoirement, je réfute aussi les déclarations que les hobbits soient braves, ce qui est une généralisation du cas de Bilbo et Frodo qui sont, de leur aveu même, des anomalies.

Or, lever ces objections, ça devient chez pas mal de gens "saying 'respect the lore' is claiming you're a racist".

Moi, je ne demande que des débats apaisés, mais ce n'est visiblement pas possible.
« On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment. » (Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz)
Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 8512
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Qui Revient de Loin »

Nino Blütentasche a écrit : dim. juin 26, 2022 12:03 pm Je n'ai qu'une réponse à cela, on n'accepte pas la confiscation des mots, c'est faire preuve de soumission.
Si woke est aujourd'hui péjoratif aux USA, et je le sais bien, je l'utilise tout de même dans un sens mélioratif, n'en déplaisent aux extrêmes et aux imbéciles (je ne vise personne en particulier), on est en France, et on est libre.


Oui, tu as le droit d'utiliser le mot que tu veux.

Mais tu risques de blesser les gens que tu désignes, de te rendre difficilement compréhensible par ceux qui ne connaissent pas le sujet et d'apporter de l'eau au moulin des détracteurs du soi-disant "wokisme".

Tu peux aussi tenter une opération de réappropriation de l'injure (comme les Transpédégouines, Ni putes ni soumises, etc.) mais si tu le fais seul dans ton coin (avec beaucoup de pédagaogie répétée ad infinitam) il y a peu de chance que cela fonctionne et tu tomberas dans les risques pré-cités.

J'avais fait pareil avec SJW (croyant que c'était purement descriptif et donc mélioratif) au début, et les résultats face aux ultra-conservateurs et aux gens qui n'avaient été exposés qu'à leur discours étaient peu probant...
Dieu qui a failli y rester | Teams Panthéon & Bienvenue
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog
Nino Blütentasche
Evêque
Messages : 484
Inscription : dim. janv. 09, 2022 5:48 pm

Re: Elon Musk " le virus woke rend Netflix irregardable "

Message par Nino Blütentasche »

Alors utilisons son sens français, " les éveillés ", qu'est-ce que vous en dites ?
A la limite laissons ce terme étranger à Molière à ceux qui l'utilisent.
Toutefois, si déjà le mouvement perd le combat des mots outre-Atlantique, ça survie ne me semble pas assurée.
Vous avez vu le film " le Prénom " où comment essayer de donner à son fils le prénom Adolf, tout en étant de la gauche bourgeoise parisienne...

A @Tgx , je n'avais pas suivi tout ce que tu listes, cela fait peur... pauvre Tolkien.
Dernière modification par Nino Blütentasche le dim. juin 26, 2022 12:29 pm, modifié 1 fois.
" Trop souvent, l'égo des gens s'exprimant, est inversement proportionnel à leur capacité de raisonnement. "
Verrouillé